Gastronomie

L’importance de la gastronomie au sein de la société

La gastronomie, telle que décrite par Santich, ne se limite pas aux pratiques alimentaires et aux boissons, elle s’étend aux philosophies et aux valeurs qui y sont attachées. Le comment, le où, le quand et le pourquoi de la consommation n’est donc pas seulement symbolique, comme dans le contexte d’un marqueur de distinction sociale, mais peut aussi être émotionnel et provocateur, nous donnant un “sentiment de soi” dans cette banalité apparente. Mais que représente la gastronomie dans le monde ou plutôt dans la société actuelle ?

La vision de la gastronomie dans la société

Ces derniers temps, le monde moderne a connu des changements sociétaux majeurs dans l’attitude envers l’importance de la nourriture, tout comme la vitalité qu’elle détient dans le développement du tourisme.

Dans ce cas, la gastronomie n’offre pas seulement le complément de base de la vie, elle est également considérée comme une partie indispensable du mode de vie, de la quantité de ce qui est consommé.

Malgré la prédominance de ce phénomène très répandu, une force compensatrice croissante a également germé au sein de la société : la demande de terroir. Il a été suggéré que le terroir est le sens et le goût du lieu, et que l’exclusivité du produit réside dans la combinaison holistique du sol, du climat, de la topographie et de “l’âme” du cultivateur. 

Il est évident que la gastronomie joue un rôle énorme dans l’avancement de l’économie mondiale et la conscience de la société. Malgré cela, il convient de noter que la gastronomie, dans le contexte de l’hospitalité et du tourisme, manque encore d’études empiriques sur son importance. La gastronomie fait toujours partie de la “zone grise” du tourisme culturel. Tout bien considéré, le tourisme gastronomique reste l’un des domaines les plus passionnants dans lequel nous pouvons investir notre attention, car sa stature croissante à l’échelle mondiale.